Comment développer le podcast indépendant

podcast

#1

Nous sommes je pense pas mal à nous demander comment faire pour développer le podcast, lui donner plus de visibilité et faciliter sa consommation. Je suis toujours effaré quand je constate le nombre de personnes qui ne savent pas du tout ce que c’est !

@Ludo a commencé à en parler dans sa présentation :

Je vous propose d’échanger nos idées. Nous pourrions compléter par des échanges audio/vidéo aussi de temps en temps :wink:


#2

Pour développer mon podcast j’ai eu recourt à la pub sur facebook. ça a attiré nombre de potentiels auditeurices, le nombre de likes sur la page a décollé, mais les écoutes ont très peu bougé.

Par contre ce qui a fonctionné a été de rentrer dans un groupe, de me mêler aux autres membres et de parler au fur et à mesure du podcast. Je me sentais “sale” en faisant cela, l’impression d’être un genre de serpent vicieux.
Mais l’accueil a été particulièrement bon finalement et là les écoutes ont décollé.

Attention quand je parle de décoller, à mon niveau et vu mon public je ne me fais pas d’illusions !

Par contre je me pose des questions sur la nécessité d’un site indépendant des réseaux sociaux.
Certains “gros” podcasteurs ont réussis à percer sans (je pense notamment à Ludologie) et d’autres ont percé grâce (là je pense à Comixity).


#3

Je pense qu’il est toujours intéressant d’avoir un site mais il faut voir les objectifs. Mais par exemple, Ludologies si je cherche le podcast sur Google soit par “podcast jeu” je vais tomber sur des sites parlant d’eux mais pas sur eux. En cherchant “Ludologies” je tombe sur leur tumblr mais c’est le cas où je les connais. C’est du trafic de notoriété dans le deuxième cas. Mais c’est plus intéressant d’être découvert par le premier type de recherche qui amènera une nouvelle audience.

c’est tout simplement la stratégie d’infiltration dans des groupes thématiques. Il n’ya rien de sale tant que tu apportes de la valeur au groupe en participant à la vie du groupe. C’est sale si tu fais seulement ta pub. Je suis infiltré dans pas mal de groupes sur ma thématique ainsi :wink:


#4

Bonjour à tous,
Pour rebondir sur la réponse de Synock et aussi par rapport à l’épisode du jour de Bertrand sur l’utilité des réseaux sociaux.
Pour ce qui est du podcast Les Ptits Frenchies (https://itunes.apple.com/fr/podcast/les-ptits-frenchies-speak-english/id1437538088?mt=2&app=podcast), j’ai choisi développer la com sur Insta uniquement, pour le moment. Ce qui n’empêche pas que j’ai quand même développé un website pour avoir une présence pour google et avoir un petit chez moi bien à moi pour y déployer les développements futurs du projet (https://ptitsfrenchies.com). Je partage mes publis Insta sur Facebook et TikTok, sans chercher à creuser plus dans ces directions pour le moment.
C’est clair que mes abonnés ont trouvé le podcast via Insta. Je pense que les avis Itunes pourraient améliorer la visibilité du podcast, mais je n’ai pas encore vraiment trouvé de moyen de demander aux auditeurs (en anglais ? en français ? sur le podcast ? sur Insta ? ).
Voilà, j’ai encore trop peu d’éléments pour tirer des conclusions sur ce qui marche le mieux. Je crois en Tik Tok, mais il faudrait créer du contenu spécifique pour cette plateforme.
J’ai aussi l’impression de rester cantonné à la PODCAST communauté. D’ou ma principale interrogation : Comment faire découvrir le format PODCAST en dehors du cercle de ceux qui consomme déjà du podcast ?

C’est tout ce que je vois à dire aujourd’hui. A plus. Bonne journée.


#5

Exactement ! Je crois qu’il est déjà nécessaire de définir son contenu comme n’étant pas seulement un podcast mais un contenu sur un sujet. Il se consomme en podcast, mais pour le faire découvrir nous pouvons le faire découvrir sous d’autres formes. Nous devrions tous avoir sur nos sites des guides pour expliquer comment s’abonner et écouter notre podcast. Car finalement si nous sommes découvert sur YouTube, Instagram ou TikTok il faut encore amener les gens à l’écoute de la forme complète et à l’abonnement.


#6

C’est une impression que j’ai également avec le streetcast. Mais en réalité je pense que c’est surtout que seuls les autres podcasteu·ses·rs commentent et réagissent.

Ce qui permet aux non connaisseu·seus·rs de s’intéresser sans entendre des mots barbares comme “agrégateurs de podcast” !


#7

La bienveillance des podcasteurs et streetcasteurs :wink: Je pense que c’est propre à un support qui reste encore un support de niche qui n’a pas touché le grand public. Mais c’est aussi lié au format qui ne permet pas vraiment de commenter sauf si le podcast est associé à un blog