281. Pourquoi l’humour est difficile à manier : nous sommes ridicruels


#1

Le billet source : https://votrecoachweb.com/281-risque-humour-ridicruel/

L’humour est un art difficile à manier et à créer. Il est difficile car nous rions très souvent aux dépends de quelqu’un d’autre. Et c’est un vrai risque car le dérapage est facile et rapide. Cet épisode m’a été inspiré par deux événements récents. Le YouTubeur Amixem (4,6 millions d’abonnés) se moque dans une vidéo du livre YouTubeur – Créer des vidéos et des millions de vues sur YouTube écrit par Jean-Baptiste Viet. Il le descend en flèche avec des arguments moqueurs sur la personne de l’auteur ou son métier. En tant que YouTubeur, Amixem se sent supérieur et prend…


#2

Auditeur attentif et fidèle, c’est bien la première fois que je suis autant choqué par, et en désaccord avec un de tes épisodes.
Après analyse de ma réaction je pense que cela vient en partie du fait que tu utilises le mot “humour” à toutes les sauces.

L’humour c’est un sujet sérieux.

Sous le mot humour, tu sembles mettre tout ce qui concerne le comique, le fait de faire rire ou sourire.
Mélangeant comédie, critique, humour, satire, esprit, ironie et moquerie sous le mot “humour” ton propos est malheureusement confus et souvent faux.
Je pense que cette imprécision de langage nuit à ton propos. Le langage, est à la base du rire.

Probablement un soucis de traduction.
Def dictionnaire Apple :
L’humour est une forme d’esprit qui ne cherche pas à persuader de la fausseté d’une idée, mais à créer un doute sur l’apparence logique du monde ou à mettre en évidence les aspects insolites ou amusants de la réalité. L’ironie est une forme d’esprit qui consiste à présenter comme vraie une proposition manifestement fausse de façon à faire ressortir son absurdité.

Def dictionnaire académie française :
Mot emprunté de l’anglais. Forme d’ironie à la fois plaisante et sérieuse, sentimentale et satirique, qui paraît appartenir particulièrement à l’esprit anglais. L’humour britannique. Des propos pleins d’humour .

Je vais me pencher sur La psychologue Patricia Keith-Spiegel, dont je n’ai jamais entendu parler jusqu’à aujourd’hui, dont tu dis qu’elle a identifié deux raisons pour laquelle nous rions : la surprise et quand nous nous sentons supérieur car cela me paraît étrange réducteur et faux.

Le rire comporte souvent une dose d’empathie, de complicité.
Nous rions de nos complexes et de nos peurs plus que des aspects ridicules.
Nous rions avec les chefs de meute, ou contre les puissants (satire)…

Cette idée de rire quand nous nous sentons supérieurs me paraît extrêmement réductrice et, dans le meilleur des cas une interprétation hâtive. (je ne
Kant, Escarpit, Freud…

Dans le cas du podcast Goudron et des plumes…

Comme les auteurs l’ont expliqué et s’en sont excusé (je n’ai pas écouté ces podcast) leur intention était de faire une Parodie du “Masque et la plume”, célèbre émissions radiophonique de critique littéraire, cinématographique et théâtrale.
Je pense juste qu’ils n’ont pas mesuré qu’ils ne s’attaquaient pas à des “puissants”, que la satire ne peut justement pas fonctionner en se sentant supérieur.
(attention je ne cherche pas à les excuser, mais à comprendre)

Ce commentaire sur ton épisode de podcast

et peut-être un peu rapide, et, comme ton épisode (à mon avis) mériterait un peu plus de travail, mais je me dit qu’il peut nourrir ta réflexion.
Je me le suis permis car j’apprécie beaucoup ton travail sur tes podcasts, et que, des heures que j’ai passé à t’écouter (raison pour laquelle je me permets de te tutoyer), je pense que tu peux recevoir et entendre cette critique ponctuelle et amicale.

Au passage je te mets un lien vers un article sur le rire que je trouve très intéressant :
https://www.cairn.info/revue-vie-sociale-2010-2-page-13.htm?contenu=article

Bonne continuation et au plaisir de te retrouver dans mes oreilles dès lundi.

Grug


#3

Salut Grug, merci pour ton commentaire et tes très bonnes remarques constructives. Certaines se recoupent d’ailleurs avec l’épisode en fin de compte. Je me suis probablement mal exprimé et effectivement j’utilise humour de manière générale. Une partie de mes propos concernent probablement surtout le comique ou le rire en général. J’ai voulu faire court et surtout axer sur une idée : le rire est souvent provoqué quand on se moque d’un autre :wink: On pourrait dire que finalement c’est le rire qui s’avère ridicruel

Dans le cas d’Amixem on est bien dans l’idée du chef de meute. Pour le goudron tu as raison la satire ne fonctionne pas et s’avère méchante car ils ne s’attaquent pas à des puissants. Ils se sont finalement placés eux aussi en sorte de chef de meute sur un esprit “il faut / il ne faut pas écouter tel podcast”.

Encore merci pour ton commentaire qui m’invite à creuser un peu plus :wink: